Pages

mardi 3 octobre 2017

Des bulbes à forcer


En ce moment, nous sommes très occupés au jardin ! Octobre, en plus d'être certainement le plus beau mois de l'année, est aussi l'un des plus agréable pour le jardinage et l'un des plus denses : c'est la pleine saison des récoltes au potager et au verger, mais aussi celle où l'on met en place les plants de printemps - qu'ils soient légumes ou fleurs ...

Et à propos de fleurs, justement, nous songeons aussi aux longs mois hivernaux, et nous avons eu envie, en flânant dans une jardinerie en famille, de fleurir notre morte saison de bulbes printaniers ...

Les enfants ont choisi leurs bulbes à forcer : c'est ainsi qu'on appelle des oignons que l'on fait fleurir en hiver. On en trouve dans le commerce dès décembre, mais le forçage est facile à mener soi-même - et consiste en fait à faire vivre au bulbe un hiver artificiel. 

Le premier avantage, quand on décide de le faire à la maison, c'est que l'enfant peut choisir lui-même le type de fleur qu'il souhaite faire éclore pour Noël : en magasin, on trouve principalement des bulbes de jacinthe forcés en vente dans de petits vases à col étroit dès fin novembre. Mais le choix est en réalité bien plus large : muscaris, narcisses, crocus et tulipes ... Tous les bulbes à floraison printanière, en fait !

(Tant mieux, on n'aime pas les jacinthes plus que ça par ici ... Mais tout le reste ... Oui, beaucoup !) 😊

Et bien sûr, les bulbes s'épanouissant dans un vase de verre, c'est très pédagogique. D'abord, cela permet à l'enfant de récréer le cycle des saisons et d'observer les besoins de la plantes en terme de température, de lumière, et d'humidité ... Ensuite, le vase est transparent. Profitez-en ! Marquez au feutre effaçable des repères montrant la croissance des racines ou de la tige. Légendez à même le verre les différentes parties identifiables - racines, tiges, feuilles, fleur ...

Ici, les enfants ont fait leur choix :  quelques oignons de tulipes - aux couleurs aléatoires, ce sera la surprise ! - et un crocus chacun. Ils les ont enveloppés dans un sac en plastique opaque (un petit sac poubelle convient très bien) et placés dans le bac à légumes du réfrigérateur. À 5 degrés dans le noir ... Pour nos bulbes, c'est l'hiver en ce moment !

Les oignons resteront ainsi stockés 6 semaines, et lorsque nous les sortirons, ils croiront vivre le printemps, et s'éveilleront de leur dormance. Nous serons alors à la mi-novembre. 😉 

Pour les crocus, nous avons acheté en jardinerie deux petits vases spécifiques - avec leur col étroit, ils ressemblent à s'y méprendre aux vases pour jacinthes, mais en plus petits.

Pour les tulipes, c'est un peu plus délicat : leur tige longiligne est fragilisée par le forçage, et peut se rompre lorsque la fleur, plutôt lourde, s'épanouit. Il vaut mieux coucher les bulbes par bouquet de cinq (ou plus ou moins, mais c'est toujours plus joli en nombre impair ! 😉), dans un vase large et profond, sur lit de gravier.  Les parois du vase soutiennent alors la croissance de la tige - qu'il est préférable, néanmoins, de choisir de "port trapu" dès l'achat si c'est possible.

Pour le moment, nous en sommes donc à attendre.  Mais je vous donnerai des nouvelles (en images !) et je peux d'ores et déjà vous dire que les enfants sont très enthousiastes !

À suivre, donc ! 😊

5 commentaires:

  1. J'adore cette idée...m'en vais trouver bulbes à mon pied! Merci!

    RépondreSupprimer
  2. J'en fais tous les ans avec mes élèves à cette même période :D.

    RépondreSupprimer
  3. Et donc, on ne met que de l'eau dans le fond du récipient?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ah, nous sommes synchro, j'en suis à l'eau aussi ... Il faut d'ailleurs que je mette à jour cet article.
      Oui, on ne me de l'eau qu'au fond, le bulbe ne doit pas toucher l'eau, mais les racines vont s'y enfoncer.

      Supprimer
  4. Bon, j'ai tout faux. 😊 On a mis un peu de terre et des billes d'argile dans le fond, mais on voit quand meme les racines. Ceci dit, vu que j'ai utilisé des pots style confiture, il me fallait un substrat pour éviter que les bulbes soit en contact direct avec l'eau (qui reste au niveau des billes d'argile.
    Par contre, j'avais des points de moisissures sur mes bulbes après le passage dans le frigo...
    Bref, on fera mieux l'an prochain 😀

    RépondreSupprimer