Pages

dimanche 30 avril 2017

Vacances - Gutenberg, dinosaures et compagnie





Un petit coucou rapide - ce blog est toujours en pause, et j'aimerais vous dire que pendant tout ce temps mon livre s'écrit à grands pas, mais hélas... que je paie cher le fait d'avoir trois métiers à plein temps !! 😟

Pour aujourd'hui, cependant, voilà : c'est le dernier jour des "vacances" (entre guillemets pour moi, mais j'ai l'habitude), et nous rentrons tout juste d'Allemagne.

Je voulais vous en dire très vite (stop) :

- Que je suis très admirative de ce que se joue dans les rues allemandes (stop). Que je serais ravie si nos petites virées chez nos voisins européens nourrissaient chez mes enfants leur curiosité pour cette langue et cette culture (stop). Que  je soutiendrai inconditionnellement tout séjour linguistique futur dans ce beau pays. Voire des mariages potentiels. 😁 Que je suis bien plus à l'aise à Berlin qu'à Paris : les gens y sont au moins aussi beaux, mais bien moins préoccupés de leur petite personne. Les Allemands se regardent les uns les autres, dans le bon sens du terme (stop). En un seul jour, trois inconnu(e)s ont volé à ma rescousse, sourire dehors, pour m'offrir une aide que je n'avais pas même songé à réclamer. J'avais oublié à quel point cela est bon. 😊

- Qu'à Mayence, ville de Gutenberg,  je vous recommande le petit atelier (Druckladen) jouxtant le prestigieux Musée de l'imprimerie (stop). Il permet aux plus jeunes de mettre la main à la pâte de manière concrète et de s'initier aux différentes étapes d'une impression typographique (stop). Pour nous, nous avons eu la chance d'être accueillis par une compatriote qui travaille dans ce lieu magique et qui nous fit l'honneur des lieux... Les enfants ont appris à composer et à imprimer à l'ancienne, et de retour à la maison, nous avons mis leurs œuvres sous verre (stop)... Nous nous souviendrons longtemps de cette expérience !

(Si elle vous intéresse, n'oubliez pas de réserver un créneau par mail interposé avant votre voyage. Les ateliers s'adressent aux enfants de plus de 5 ans - Louiselle ne les avait cependant pas tout à fait, et a effectué le travail en toute autonomie.)

- Qu'à Schiffweiler, sur le chemin du retour, nous avons fait une grosse halte au parc Gondwana, Das Praehistorium, qui nous a promenés à travers 4,5 milliards d'années d'histoire de la Terre et de l'évolution (stop). Les reconstitutions d'animaux préhistoriques y sont époustouflantes, et il faut parfois se répéter que les dinosaures ont disparu depuis longtemps pour trouver le courage de passer à côté d'un de ces automates qui tournent la tête vers nous en humant l'air d'un air interrogateur... 😂

J'ai eu un peu peur, en franchissant les portes, que le spectacle n'impressionne les enfants (stop), mais ils se sont beaucoup amusés à traverser les récifs et les forêts marécageuses humides et brumeuses plus vraies que nature ! Je pense que l'ensemble de l'exposition (qui comporte deux grosses parties, on en a pour son argent !) s'adresse aux enfants à partir de 8 ans environ, mais les plus jeunes peuvent y trouver leur compte (à preuve, l'enthousiasme des deux miens !) à condition d'être soigneusement accompagnés, physiquement et verbalement, et ne pas être trop impressionnables. Pour nous, nous avons zappé une animation que nous ne "sentions" pas (celle sur le mégalodon, le plus grand requin de tous les temps...) ... et c'est sûr  (stop) :  nous y retournerons dans deux ans, quand les enfants auront un peu grandi !

- Que les adultes se sont fait plaisir, en laissant quelques jours les enfants à leur grand-mère (stop). Que si vous souhaitez rajeunir de 15 ans en 3 heures, les thermes de Baden-Baden font des miracles. Et si, après avoir délassé votre corps, vous voulez vous rafraîchir les méninges,  faites une halte, sur le chemin du retour, au petit musée Tomi Ungerer à Stasbourg (stop). Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'exposition ne s'adresse pas aux enfants, mais elle est franchement parfaite pour s'y balader en couple et ouvrir une belle perspective sur la conjoncture sociale et politique actuelle (stop).

J'espère que vos vacances de printemps furent bonnes. Pour moi, je m'apprête à plonger en apnée - la 5e période est toujours très dense...

Que dites-vous ? Qu'il parait que j'écris un livre ?? Bon, nous en reparlerons cet été, je crois... 😁

Revenez vite, cependant, car je vous réserve une petite surprise par ici ces prochains jour - une de ces surprises qui s'écrit en quelques quarts d'heure... du moins, je l'espère ! 😄

4 commentaires:

  1. Merci pour ces bons conseils et bonnes adresses. Nous habitons maintenant à Luxembourg alors un petit séjour à Mayence et un passage à Gondwana sont dans nos tablettes. Bonne rentrée !

    RépondreSupprimer
  2. Oh, ton récit donne envie de partir en vacances en Allemagne ! Je garde un excellent souvenir de la ville de Hamm, très bucolique, avec un réseau de pistes cyclables traversant des zone naturelles en pleine ville... et des vestiges de la guerre, soigneusement entretenus pour conserver le souvenir. Bon, en 20 ans, ça a peut-être changé.
    Pour les substituts d'oeufs, je te réponds ici, car je n'ai pas de compte F : je fais un mélange empirique d'ingrédients qui imitent les propriétés de l'oeuf. 1 cs de fécule de maïs pour le liant, 1-2 cs de purée de fruit ou de légume pour l'humidité, 1 peu d'huile ou de purée d'oléagineux pour le gras, et pour l'umami, c'est au feeling : levure maltée, vrai miso japonais (pas le bio du supermarché), ail en poudre, curcurma, oignon grillé... J'équilibre la quantité d'eau finale selon la consistance obtenue. C'est très empirique comme approche.
    Par exemple, pour le gâteau pomme-cannelle de Cléa, la farine de riz complet lie bien, donc pas de fécule, mais le goût gagne avec de la compote de pomme et une demie banane, 1 cc d'huile de coco, 1 cc de levure maltée et 1/4 de miso.
    Il y a des recettes qui fonctionnent sur le blog de Mélanie : https://leculdepoule.co/ Ses cakes végétaliens, salé et sucré, "marchent" impec.

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas du tout le même coin, mais ce n'est pas trop loin de chez vous, nous sommes retournés ce we à Guedelon le formidable chantier de construction d'un chateau fort... Nous y avons passé 6 heures magiques!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, le musée Gutemberg semble extraordinaire ! Au musée des arts et métiers de PAris il y a une maquette mais elle n'est pas à taille réelle. Je me posais une question sur les cartes de nomenclature et tu as écris qu'il valait mieux les poser sur ce blog pour te faciliter la vie. Vers quel âge as-tu commencé avec tes enfants ? Mon fils a seulement 7 mois et je voudrais savoir vers quel âge commencer ? Ensuite je me demandais s'il valait mieux commencer par quelque de classique comme les animaux (nous avons un chat et ma famille un chien) ou plutôt les objets de sa vie quotidienne (couche, bavoir, biberon). Enfin dernière question, comme il aime jouer avec ses instruments j'ai regardé tes cartes sur ce thème-ci et je me demandais s'il était important de mettre sur la carte la même image que l'instrument possédé à la maison (je veux dire mettre l'image du xylophone que l'on possède ou juste de n'importe quel xylophone ?). Merci d'avance de tes réponses et du temps que tu prends pour mettre tes articles et ressources en ligne. Bonne journée à toi et tes enfants. Sabine

    RépondreSupprimer