Pages

jeudi 20 avril 2017

Les couleurs secondaires... comme par magie !


Petite expérience chromatique du jour -  elle est parfaite pour voir se créer les couleurs secondaires (orange, violet, vert) à partir des couleurs primaires (bleu, rouge, jaune).

Voici quelques astuces pour sa mise en œuvre et sa réussite. Prenez 6 verres, remplissez-en trois. Dans ces trois verres, versez 5 gouttes de colorant alimentaire (une couleur primaire par verre). Alternez sur votre table, en cercle, un verre plein et un verre vide, et fabriquez des petits ponts en papier essuie-tout pour aller de l'un à l'autre. Inutile, pour ce faire, de prendre trop de matière : un demi carré de papier Essuie-tout, raccourci un peu dans la longueur, et lié en bandes étroites, devrait suffire. Il est important néanmoins que le papier touche les fonds des verres !

Patientez quelques heures (ou toute une nuit) : le lendemain, les verres vides ne le sont plus ! Ils sont remplis d'eau aux couleurs secondaires... 😉

Encore une astuce : lors d'un premier essai, mon colorant rouge Vahiné n'a pas migré (alors que le bleu et le jaune fonctionnaient parfaitement bien). C'est une histoire de taille de molécule du colorant, apparemment. J'ai changé de marque (sainte Lucie), et là, tout a roulé ! 😊

Bonne expérimentation !

mercredi 19 avril 2017

"La maladie de Coralie"


Sans doute avez-vous déjà eu vent de la chose : la petite Coralie, la petite héroïne du bout du monde qui se bat contre la leucémie depuis des années, vient de publier un petit ouvrage au profit d'une association qui la soutient beaucoup et qui fait tant pour elle.

Je viens de recevoir ce petit Pdf, et forcément, je suis en larmes...

Cette manière que l'on a de raconter, à 6 ans. Les évènements saillants ne sont pas forcément ceux que les adultes garderaient en mémoire... La temporalité se resserre autour de quelques épisodes dont on sent qu'ils ont vraiment marqués l'enfant - et puis se noie... Combien de temps Coralie passa à réaliser des bricolages dans la salle de jeu de l'hôpital ? On ne sait pas. Mais on comprend que ce fut long - et que ces moments furent importants pour elle.

Les illustrations m'ont particulièrement émue. A 6 ans, on ignore la perspective, tout est au premier plan - comme les évènements. Il en résulte un côté "brut de décoffrage", comme sur cette page que j'aime beaucoup, où les visages se mélangent dans un élan de tendresse, de peur et de douleur :



Bravo pour ce travail, petite Coralie ! Je suis bien contente que ce livret ait vu le jour, et je suis sûre qu'il est un moyen pour toi de libérer ta parole autour de ces évènements douloureux.

Pour nous, acheter ce petit livre, c'est faire un don direct de 3, 50 euros à l'association Leucan qui fait tant pour les petits malades au Québec. Sicosico vous en dit plus chez elle, et vous explique la marche à suivre pour vous procurer le récit de sa fille dans son article " Le livre de Coralie au profit de Leucan".

Je termine avec une douce pensée pour Coralie, qui reçoit encore à l'instant où j'écris une série de gros traitements... Un gros courage, petite puce !... Et bon anniversaire ! 💓

dimanche 9 avril 2017

Mars 2017 : Nos p'tites activités

Crâne de chevreuil trouvé en forêt

Les ingrédients requis pour un bon mois de mars : un changements de décor - pas loin, pas longtemps, juste pour voir de nouvelles têtes, respirer un autre air et faire un pied de nez à la fin de l'hiver. Ajoutez-y quelques rayons de printemps précoce, et beaucoup de jeux (dehors). Saupoudrez de rafales et d'averses, au goût : suffisamment pour faire apprécier les beaux jours, laver la terrasse et arroser le potager, mais pas trop, de manière à pouvoir remiser les gros manteaux, ouvrir les portes et les fenêtres et couper le chauffage.

Notre mars isérois a été, de mon point de vue, absolument parfait - et le mieux du mieux, c'est qu'avril ne semble pas trop mal parti, lui non plus... 😊

Jeudi 2 mars :


Seaquarium de Grau-du-roi

Changement de décor, disais-je. 😊 Nous passons deux jours au bord de la Méditerranée, à quelques heures de route de chez nous. Et déjà tout change : le temps, la végétation, les paysages, l'odeur du vent ... et la dimension des mâchoires des requins. Rassurez-vous, celle-ci est la copie d'une denture ayant appartenu à un animal du Paléolithique... Tant il est vrai que voyager dans l'espace, c'est aussi, parfois, voyager dans le temps.


Vendredi 3 mars


Justement, nous voilà chez Saint Louis, à Aigues-mortes. Alors que la veille nous nous baignions sous un soleil de plomb, nous sommes à présent malmenés par une bise piquante qui s’engouffre le long des remparts. Mais quelle vue ! Les enfants n'oublieront pas de sitôt les énormes tas de sel qui s'alignent à l'horizon, au pied de la ville. Ni les multiples meurtrières - Louiselle s'arrête devant CHACUNE pour y tirer une flèche imaginaire à l'aide d'un arc invisible : "Scchhhluck !" (oui, alors, le petit bruit qui va avec, c'est très important ...).

Dès notre retour, Louiselle s'est empressée de dessiner "le roi Saint Louis dans son château. Il est petit car il a seulement 11 ans quand il devient roi. La reine est grande, c'est sa maman, elle s'appelle Blanche."

Renforcer la découverte d'un personnage historique par la visite d'un lieu qu'il a marqué, c'est le top du top, quand c'est possible... Du coup, je rêve un voyage prochain à Mayence pour étoffer notre connaissance de Gutenberg ... Si vous avez des sites kid friendly à me conseiller sur Mainz, je suis preneuse ! 😊

Samedi 4 mars :


Nous voilà de retour, et nous trions, lavons, classons l'énorme quantité de souvenirs rapportés. Que voulez-vous, nous, en vacances, on ne regarde pas à la dépense ! 😄

Mardi 7 mars


La rentrée a eu lieu, et nos petites reconnexions du soir reprennent - c'est ainsi que j'appelle ces moments où je m'applique à répondre aux besoins qu'ont mes enfants, le soir après l'école, d'un temps de présence parentale de qualité. Tant pis, je viderai le lave-vaisselle plus tard, pour l'instant : nous réalisons un pompon ! 

Samedi 11 mars :


Petit jeu mathématiques n°1. Avez-vous remarqué que la somme des points figurant sur les faces opposées d'un dé est toujours égale à 7 ? Pour travailler les compléments à 7 (ou table d'addition de 7), on lance donc le dé et on annonce le nombre de points qui se trouvent sur la face cachée. Puis on vérifie (ou pas 😁).

Samedi 18 mars :


Carnaval au village. Chaque année, à cette occasion, les enfants choisissent un nouveau déguisement - cela nous permet d'enrichir/compléter notre stock petit à petit. Cette année, ils ont un peu triché, en portant leur dévolu sur ce qui ressemble plus à des peluches qu'à des vêtements (bonjour l'encombrement dans les chambres, Maman est ravie ! 😄). Louiselle a choisi une licorne, et Antonin un dragon. L'enfant se glisse dedans et on a l'impression qu'il chevauche l'animal. Cela leur plaît beaucoup ! 

Ainsi parés, ils sont allés assister à la crémation de bonhomme Carnaval, et, à travers lui, brûler le froid et la tristesse et mettre ainsi symboliquement un terme à l'hiver... J'aime ces résidus de culture païenne, je leur trouve beaucoup de sens... Et j'essaye de ne pas penser aux fumées toxiques certainement générées... Beurk ! 😂

Mercredi 22 mars


Nous recevons la petite Diane, la meilleure amie de Louiselle. Et pour recevoir Diane dignement, j'ai plusieurs cordes à mon arc. Par exemple : la dinette aux perles d'eau. Je préfère proposer cette activité dehors, car les perles sont mouillées, s'échappent facilement des contenants, et il y a du parquet partout, chez nous (qui craint l'eau, donc).

Il y en a trois qui ne craignent pas l'eau, en tous cas, ce sont les enfants qui patouillèrent avec délice sous la pluie pendant presque une heure de temps ...


Après le goûter, je propose à Diane sa première séance d'argile. C'est une jeune personne très créative, et je me doutais que cela lui plairait ! Du coup, je sais ce que je vais lui offrir pour son anniversaire, dans quelques jours... 😉

Jeudi 23 mars :


Petit jeu mathématiques n°2. Compter de 2 en 2... C'est très facile, mais on ne pense jamais à poursuivre bien loin... Le boulier a incité Antonin à compter de 2 en 2 jusqu'à 100, et je trouve qu'il faut bien cela pour remarquer les régularités et apprendre qu'on peut compter dessus (c'est le cas de le dire...). 😊

Samedi 25 mars :


Réalisation du jour : c'est sûr, Louiselle est entrée en cursive. ❤ Le geste est sûr, le sens du tracé, toujours respecté, et les lettres maîtrisées s'alignent, régulières... ❤ L'écriture de la Damoiselle promet d'être belle ! 😊

Je termine cette petite récap' mensuelle par quelques coups de cœur :


Une recette, d'abord : celle des boulettes de haricots rouges de La Walkyrie Végétarienne, qui est très plaisante à réaliser (les enfants adorent s'en charger !), et savoureuse, rapide et économique.


Notre jeu favori du moment, ensuite : il s'agit de "Quoridor", de Gigamic, version kids (de 5 à 99 ans, précise la boite). Pour moi qui suis habituée à la version classique, je peux vous dire qu'il a tout du grand : esthétisme, stratégie, simplicité des règles et suspens haletant jusqu'à la dernière ligne droite... Je vous le recommande !

Bonjour, avril ! 😊

dimanche 2 avril 2017

Steack de haricots rouges

Au vu des quelques recettes publiées sur ce blog, vous allez penser que nous mangeons des galettes végétariennes à tous les repas... Ce n'est pas le cas ! 😁

Mais : faciles à réaliser, économiques et rassasiantes, c'est vrai qu'elles plaisent généralement à tous, mêmes aux carnivores les plus endurcis, et permettent d'équilibrer une assiette sans "prise de tête". Consigner ici les recettes les plus réussies me permet d'en garder trace : je ne publie que les plats qui font l'unanimité de ma petite famille et dont je suis  pleinement satisfaite (car je suis encore ma critique la plus acerbe... 😉).

Au menu ce soir : une belle assiette végétarienne pour clôturer la semaine avec le plein de bonnes choses de saison !

Salade de jeunes pousses + choux divers vapeur et sauce soja
+ Patates douces au four, avec huile d'olive et herbes de Provence + Steaks de haricots rouges maison

Steaks de haricots rouges :

Ingrédients :

- 250g de haricots rouges cuits (éventuellement en bocal)
- 1 œuf
- 4 CS de fécule de maïs
- 1 CC de moutarde
- 2 CS de gomasio (sésame concassé et salé, en ventre en magasin bio)
- Épices au choix : paprika, cumin, curry...
- Sel, poivre, persil frais
- 3 CS de farine (épeautre, blé...)
- Huile d'olive

Préparation :

Écraser les haricots rouges à la fourchette dans un saladier. Y ajouter tous les autre ingrédients, en mélangeant bien : l’œuf entier, 4 CS de fécule de maïs, 1 CC de moutarde, 2 CS de gomasio, des épices au goût, du sel, du poivre, du persil ciselé. Ajouter enfin 3 CS de farine, pour obtenir une consistance facile à modeler avec les mains. Façonner des galettes avec les mains et faire frire dans l'huile chaude, à feu moyen/doux, pendant5 minutes de chaque côté. 

Servir avec une petite sauce au yaourt et aux herbes.

Bon appétit ! 😊