Pages

mardi 28 février 2017

Février 2017 en dix photos


En février, dans ma classe, il y eut beaucoup de vie pratique. Les activités individuelles autonomes sont à présent en place et je vais introduire le matériel de vie sensorielle à la rentrée.

A la maison, il y eut... les vacances ! Et des parties endiablées de Fundominos et de Diamoniak, de belles séances de modelage en tous genre, des transvasements de riz coloré, des dessins d'oiseaux à gogo, la découverte des échecs, celle de la Bibledes dinosaures et  des travaux au jardin,  des suées sur Bahuts Malins, la fabrication d'attrape-rêves, des chiffres et des lettres à l'heure du bain et l'introduction à la grammaire grâce aux très beaux symboles d'Hoptoys...

Et du matin au soir, Antonin lit, lit, lit... Il n'arrête plus de lire ! 😊

Dimanche 5 février :


Écriture libre avec l'alphabet mobile. ❤ La photo n'est pas jolie, il fait nuit, mais elle est chère à mon cœur ! 😉

 Quelques remarques concernant ce matériel :

- On propose l'alphabet mobile quand l'enfant connaît au moins la moitié de ses lettres rugueuses.

- Il ne faut pas hésiter à écrire des mots longs, voire des phrases, si l'enfant le souhaite.

- Et pour marquer l'intervalle entre les mots, on y lace une main, comme sur la photo. Percevoir l'unité "mot" est difficile et se construira sur la durée.

- L'enfant écrit de manière "phonétique", au début, et il ne s'agit pas de le corriger. la conscience orthographique vient naturellement un peu plus tard, lorsqu'il commence à lire.

- Enfin, l'utilisation montessorienne de ce matériel stipule de ne pas faire relire les mots. l'enfant est dans l'immédiateté, il encode, il prend plaisir à créer du sens, et se relit s'il le souhaite - mais il est essentiel de ne pas l'exiger de lui.

Mardi 7 février :


Il y a, dans ma classe de Petits/Moyens, ce vieux puzzle en bois que je trouve très montessorien : il s'agit de mettre des chaussures en paire selon leur nuance... Maintenant que mes élèves l'ont bien en main, je vais leur montrer comment grouper les nuances par couleurs, puis les ordonner de la plus claire à la plus foncée. ❤


Mercredi 8 février
 

Images séquentielles : la croissance de la jacinthe. Dégotée chez Petite Princesse, puis découpées, ordonnées et collées par Louiselle en totale autonomie. Logique, observation du monde, motricité fine, sens esthétique et plaisir - what else ? 😉

Jeudi 9 février :


Il y a un peu plus de 21 jours, un Papa d'élève m'avait gentiment prêté une couveuse et une douzaine d’œufs fécondés... Aujourd'hui, trois petits poussins sont nés dans ma classe... et ils n'ont pas eu d'autre choix que de s'apprivoiser tout de suite ! 😄

Vendredi 17 février :


17h30. 

*EXPIRE* 

Je sors de l'école. Vacances. Ça vient juste de commencer et rien que ça, c'est déjà chouette. Ça et le soleil, et la douceur de l'air.

On va bien en profiter, je vous le dis !! 🙌

Mardi 21 février :



Une p'tite voix s'élève du salon :

"Maman, écoute ça : les enfants détestent les limites, ils adorent les règles !!!".

Tout va bien, c'est Antonin qui lit Filliozat. Et il en est à la page 119.  "Il me cherche !" d'Isabelle Filliozat est bien le genre de livre à traîner un peu partout, chez nous. C'est un manuel clair et concis, qu'on aime avoir sous le coude pour y piocher rapidement un éclairage. J'y puise régulièrement, aussi bien pour mes élèves que pour mes enfants. Mon homme met le nez dedans régulièrement aussi, et il a d'ailleurs développé des "blagues Filliozat" (si, si... 😅) : à Louiselle qui réclame malicieusement un deuxième dessert, tout en sachant qu'elle ne l'aura pas, son père réplique : "ah, mais non, en fait, ce que tu veux c'est de l'amour, ma fille, c'est du contact, pas du sucre, viens ici que je te chatouille", etc. 😁

Pour en revenir à Antonin, ce n'est donc pas étonnant qu'il se mette à lire ce livre, puisqu'il l'a en permanence sous la main. En réalité, il ne lit que les gros titres, attractifs et colorés, mais met un point d'honneur à les lire tous. Et ne dédaigne pas jeter un coup d’œil aux petites BD d'Anouk Dubois. 😉

Remise de mon étonnement et de mon admiration, j'ai trouvé ça super. parce que du coup, on en parle, on explique : "Ce livre essaie d'aider les parents et les enfants à se comprendre, parce que ce n'est pas facile." Antonin s'amuse à rechercher les situations qui lui sont familières : "Moi, je ne cours pas partout en faisant n'importe quoi, mais la petite N., elle le fait dans les supermarchés. Par contre, Louiselle fait souvent comme si elle n'entendais pas, et moi, je veux toujours gagner...".

C'est clair et net : avec la lecture courante, on entre dans une autre dimension. L'âge de raison se profile... 😉

Vendredi 24 février :


Empreintes, mode d'emploi :

Proposez la peinture dans des assiettes plates, et choisissez avec votre enfant tout un tas de matériaux dans votre environnement qui permettront de laisser des traces : pots, couvercles, clipos, éponges, instant blox, bouchons de liège, cotons-tiges... Sur fond noir, c'est magique !! ❤❤

Samedi 25 février :


 C'est l'expérience classique (mais oh combien efficace) du lait coloré : remplir de lait une grande assiette plate, et verser quelques gouttes de colorant alimentaire aux couleurs variées, vers le centre de l'assiette, pas trop loin les unes des autres. effleurer la surface avec un coton-tige et remarquer comme le coton attire la couleur. Pratique pour faire des dessins...

Tremper à présent la pointe de votre coton-tige dans du produit vaisselle et plongez-le dans l'assiette... WAAAOOO !! magique, hein ? 😄 Il ne reste plus qu'à jouer librement en alternant un coton-tige imbibé et un qui ne l'est pas, et à s'émerveiller jusqu'à ce que les couleurs soient toutes mélangées... ❤

Dimanche 26 février : 


Le dessin du mois : "Buse variable", feutres, Antonin, 6 ans.

Le dessin d'observation donne à l'enfant une emprise sur le monde. On ralentit, on prend le temps d'observer finement les détails... Et on s'aperçoit que les plumes, sur le jabot d'un gros oiseau, dessinent des motifs ultra-graphiques. 😊

Lorsque j'ai commencé à proposer ce type de dessin aux enfants, j'avais un peu la crainte d'étouffer leur créativité, vous vous souvenez ?

Je n'ai plus cette peur aujourd'hui ! 😃

Lundi 27 février :


Lorsque j'étais petite, ma Maman faisait de merveilleux meubles, pour mes maison de poupées, à l'aide de boites d'allumettes, de tissu et d'épingles parisiennes... ❤ Pour perpétuer la tradition, et bien que je n'aie pas son talent, j'ai détourné deux boites d'allumettes en lit pour les marionnettes à doigts : tissu collé, oreiller et matelas de feutrine... C'est tout simple, mais les enfants adorent ! 😃

Bonjour, Mars ! 😊

1 commentaire:

  1. Ah, l'assiette de lait...j'ai une photo MAGNIFIQUE d'une de ces petites séances que ma gommette aime tant! Je laisse passer plusieurs mois avant de la reproposer et à chaque fois la magie est intacte!
    J'aime beaucoup l'attrape cauchemar de Louiselle et la séance de modelage!
    La gommette a reçu l'alphabet mobile pour Noël mais s'en servait assez peu jusqu'à ce qu'un matin, j'essaie de l'utiliser en mode "sms" sur le plancher de sa chambre. Pour l'occasion, j'avais déposé un de mes colliers (elle m'avait demander de le lui prêter la veille)sous son bureau et j'avais utiliser l'alphabet pour écrire : "le collier est sous le bureau".
    La gommette est redescendu de sa chambre parée du collier et sur le sol était écrit: "mairci maman !"
    Je prends l'idée des chiffres "de bain", j'ai des lavette mousse à découper...
    Très bon mois de mars chez vous...si je ne me trompe pas, il y a un anniversaire à l'horizon, non?

    RépondreSupprimer