Pages

mercredi 7 septembre 2016

Jules César et Vercingétorix

L’œuvre fameuse de Royer... dont il serait très intéressant de décrypter l'idéologie sous-jacente avec des collégiens !
... et qu'on se contente de montrer aux plus jeunes : ils adorent la fierté qui irradie des deux protagonistes... 😊

Comme promis, je reviens vous présenter les supports que j'utilise ce mois-ci pour faire entrer mes enfants en Histoire, grâce à la rencontre de deux premiers "grands personnages", César et Vercingétorix.

Je rappelle qu'il ne s'agit pas, au vu de l'âge de mes enfants (4 et 5 ans et demi) de situer les choses dans le temps. Tout au long de cette année, nous nous contenterons de dire que les personnes dont on parle ont vécu "il y a très très longtemps", et de les situer, éventuellement, les unes par rapport aux autres (Celle-ci vécut avant celle-là, etc.). La chronologie ne sera pas intégrée par mes enfants à la fin de l'année scolaire, pour la simple et bonne raison que la notion de temps proche est encore en construction : grosso modo, "Quand Mamie était petite" et "Le temps des dinosaures", c'est quasi la même chose dans leurs jeunes esprits... 😉

Qu'il en soit ainsi, les choses se construiront au fil des ans. Mais s'attarder sur quelques figures majeures permet de fixer des noms et des évènements emblématiques (je passe les dates sous silence pour l'instant), et d'intégrer les premiers éléments de civilisation. "Comment il mangeait, Jules César ?", me demanda Louiselle ce midi en grignotant son sorbet. Et ce fut l'occasion de lui montrer, sur mon téléphone, une reconstitution de banquet romain. Bon, je suis sûre qu'elle va demander à manger couchée, avec les doigts, dans les jours qui viennent ! 😉

Voici donc les supports concrets que j'utilise en ce moment avec mes enfants :


- Des figurines.

Alors, c'est de loin le matériel le plus efficace. L'enfant joue, manipule, observe les costumes, les coiffures, les accessoires, les postures... Ces deux-là sont de la marque Papo, mais hélas le chef gaulois est assez difficile à trouver...

Monsieur Papo, il FAUT rééditer ces figurines !!  Et en inventer d'autres !! Comment vais-je faire le mois prochain, sans représentation de notre Clovis national ???

C'est lc, une lectrice de longue date, qui m'a fournit une solution de rechange dans son commentaire à mon dernier article : s'il est impossible de se procurer des figurines, on peut toujours se rabattre sur les Playmobils. Lesquels plaisent nettement moins à mes enfants que les figurines réalistes, mais ils pallieront le manque de représentation 3D... A suivre dès le mois prochain... !


- Des cartes. 

J'utilise celles de Charivari, elles sont absolument parfaites ! Chaque mois, je donne à mes enfants la/les cartes des ou du personnage(s) découvert(s). Elles nous servent de marque-pages dans nos livres d'Histoire (voir plus bas), et puis nous les collons, par ordre chronologique, sur une feuille de papier coloré dans notre couloir. C'est une première frise, pour les enfants ! Et elle est modulable, puisque chaque carte est collée au Patafix, et qu'elle peut être détachée, manipulée, replacée...


- Un album par personnage.

Après beaucoup d'hésitations, je me suis décidée à investir dans les petits albums des éditions "Quelle Histoire". Le bilan est mitigé :

- Aspects positifs :

D'abord, ce sont des livres peu coûteux (5 euros la bête, c'est tout à fait correct). Bien sûr, le format et la reliure vont de paire avec le prix - ce sont de petits albums brochés - mais la qualité proposée est tout à fait correcte.

Ensuite, ces petits ouvrages isolent un personnage, et la collection est vraiment exhaustive. C'est-à-dire qu'il me sera très facile de me procurer un album par figure étudiée - alors que je ne suis pas sûre de trouver une figurine pour chacune, par exemple. C'est l'argument qui m'a vraiment décidée à commencer cette collection (du moins, pour les personnages qui nous intéressent !). C'est vraiment structurant au niveau des représentations mentales de posséder un petit album par figure emblématique !

Le texte est de qualité, précis, exigeant. Des petits jeux sont proposés en fin d'ouvrage (Cherche et Trouve, Différences...) qui plaisent beaucoup à mes enfants.

- Aspects négatifs :

Rien à faire, j'ai beaucoup de mal avec les illustrations. Même les enfants, généralement beaucoup plus ouverts que moi sur le sujet, se sont étonnés des silhouettes des protagonistes : "Euh, il était enfant, Jules César, là ??" Ben oui, pourquoi cette grosse tête et ce corps écrasé ? On ne saura jamais... Les décors sont réalisés en images de synthèse, l'ensemble manque d'âme et de détails, c'est certain.

Le texte est complexe. L'exigence est au rendez-vous, certes, mais du coup je préfère raconter ces albums à mes enfants plutôt que de les lire (cf. point suivant). Notez que cela peut être interprété comme un avantage, et que j'aurai pu le placer dans les points positifs... Tout dépend de ce que l'on cherche véritablement, mais le texte en lui-même s'adresse plutôt aux enfants à partir de 8 ans.

Source de l'image

- La narration.

La narration, c'est ainsi que j'appelle le fait de raconter une histoire sans lire aucun texte. La narration est sans filet. Ce qui suppose, pour l'adulte, d'avoir  une connaissance relative du sujet (et c'est là que les petits livres sus-mentionnés se révèlent très utiles pour une mise à niveau rapide). Narrer, c'est drôle, c'est vivant, et on ne sait jamais vraiment où cela va nous mener : c'est ainsi que je me suis retrouvée à mettre en scène les batailles de Gergovie et d'Alésia avec nos figurines dans le jardin. Un bidon d'eau, qui était là, nous servit de monticule, sur lequel jucher Vercingétorix : l'oppidum idéal ! Et Jules César qui tournait autour en maugréant, ah, ah ! 😄 Du coup, mes enfants ont retenu les noms de ces deux batailles et les réinvestissent dans leur jeux. Je ne l'aurai jamais cru ! 

"Je t'enferme dans la boite, Jules César, parce que là, c'est Gergovie, et c'est moi qui gagne ! 
- Pas grave, Vercingétorix, moi, je vais gagner à Alésia, alors je m'en fiche, d'abord !!"
😄

Et bien, voilà : ils ont compris les grandes lignes ! 😄

L'Histoire de la France racontée à tous les enfants, Fernand Nathan, 1960.

- Un grand livre d'histoire illustré.

Qui peut être feuilleté, et permet de construire une image concrète de l'immense chronologie qui constitue notre passé. L'Histoire a un sens de lecture ! 😉

Chez nous, nous possédons en réalité trois livres de ce type.

Le premier, L'Histoire de la France racontée à tous les enfants (voir ci-dessus), appartenait à mon mari quand il était enfant ! Le texte est dense et exigeant, les vignettes sont nombreuses sur une double page. L'idéologie propre à la première moitié du XXe siècle y est encore très prégnante.

Le grand livre de l'Histoire de France, Daniel Sassier, Bruno Le Sourd, 1991.

Le deuxième, Le grand livre de l'Histoire de France (cf. ci-dessus), appartenait à mon petit frère quand il était petit. La présentation s'allège, les dessin sont plus grands. J'aime bien les zooms à la fin de chaque chapitre, qui dressent le portrait de quelques personnages de l'époque, et présente une photographie d'œuvre d'art. Mais l'ensemble est encore difficilement abordable tel quel par mes enfants.

Ma première Histoire de France, Jerôme Maufras, 2011.

J'ai acheté le dernier récemment : il s'intitule assez justement Ma première Histoire de France et cette fois, le texte est abordable, je peux le lire à mes enfants sans en changer une virgule, les illustrations sont claires, l'ensemble est sans surcharge, bref : il me semble remplir son office ! J'attends de lui qu'il soit une espèce de chronologie sur papier glacé, et ma foi, mes enfants adhèrent totalement.

Ces trois albums grand format permettent un va-et-vient entre les faits évoqués et le flux évènementiel dans lequel ils s'inscrivent : on recherche la page des celtes, celle des batailles entre gaulois et romains, celle de la ville gallo-romaine, on compare les illustrations, on croise les informations...

- Des vidéos.

Elles permettent de faire revivre ce passé révolu... Une fois de plus, l'Histoire est une science de l'image, et il serait dommage de se priver des supports multi-médias la concernant. Mais attention : regardez toujours les vidéos seul(e) avant de les proposer à votre enfant, et sentez-vous libres de ne pas les lui présenter si vous doutez de la manière dont il les recevra. A chacun sa susceptibilité, et se pencher sur l'Histoire, c'est aussi voir les guerres, la violence et la mort - laquelle, pour les personnages qui nous occupe aujourd'hui, ne fut pas spécialement paisible... Lorsqu'on conte, on garde le contrôle sur ce qu'on choisit de dire et sur la manière dont on le dit. Ce contrôle est totalement perdu lorsqu'on place son enfant face à une vidéo, pensez-y ! 

Voici néanmoins deux pistes passionnantes et ludiques à explorer :

- L'épisode de la fameuse série "Il était une fois l'Homme" relatif aux guerres de Gaule ("Pax Romana").

- Dix petites vidéos de civilisation sur France TV éducation (la vie des enfants, l'habitat gaulois...).

Le mois prochain, nous rencontrerons Clovis ! Je viendrai vous raconter ! 😊

22 commentaires:

  1. Bonjour Elsa,

    Ma fille est très curieuse de la période préhistoire (dinosaures, mammouth ET premiers hommes) quels supports pourrais-tu me conseiller car j'ai du mal à trouver des choses adaptées pour une pitchounette de 4 ans. Merci pour tes conseils toujours précieux ��

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour tous ces liens!
    Je suis aussi assez mitigé sur les livres "quelle histoire", que je ne trouve pas forcément hyper adapté aux enfants et dont les illustrations me crispent !! Bon les filles sont moins difficiles que tes enfants, les illustrations ne les gênent pas et elles aiment faire les jeux !!!
    J'hésitais sur le livre "ma première histoire de france" de la librairie des écoles mais je vais peut être me laisser tenter!!

    RépondreSupprimer
  3. Rhooo, que de ressources... Merci !

    On est plus dans le bricolage-bidouillage chez nous en ce moment, mais je suis sûre que ça plairait aux filles.

    Bon, ok, c'est moi qui suis un peu flemmarde, car je ne sais jamais quoi faire de ma petite dernière (20 mois... et beaucoup-beaucoup d'énergie !) quand je prévois ce type d'activité, qui requiert tout de même un peu d'attention des enfants et d'investissement de l'adulte.
    J'ai même laissé tomber (pour l'instant) certaines activités sur les papillons trouvées chez toi, pourtant tout prêts (découpés, plastifiés), mais mademoiselle Petite Dernière ne l'entend pas du tout de cette oreille. Faire la lecture tranquillement à mes grandes ne peut se faire que pendant son sommeil, et elle dort à peu près au même rythme - galère... et un peu triste. :/

    Du coup, tout ce qui est "artistique" est bien plus adapté : mes grandes ont fait hier après-midi de la peinture (à la gouache) et miss3 aussi (au yaourt). Immense succès ! :D
    Bon, comme c'était improvisé, il y a quand même un hic : je venais de laver le sol et la salle de bain... :P

    Je ne sais pas du tout comment font les mères de famille nombreuse en IEF. Pour moi, ce sont des super-women !

    RépondreSupprimer
  4. Tu as regarder dans les tubes safari ltd tu trouverais peut-être des figurines ou demande a Karine Viterbe (tangram Montessori) si elle peut avoir.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    A la librairie des écoles, ils ont aussi des livres sur les personnages célèbres : un livre pour les hommes, un pour les femmes. Ils ont l'air intéressants. Ici, gros succès de "Ma première histoire de France".
    La collection Archimède de l'école des loisirs propose des albums documentaires que nous aimons beaucoup. Les illustrations sont toujours de belle qualité, les textes également. Souvent, ils se terminent par une partie documentaire plus pointue. Mon petit de 3 ans et demi décroche alors. Et il me semble avoir vu à la bibliothèque qu'il y a un ouvrage sur Vercingétorix et César.
    Bonne découverte historique. Je vais réfléchir et peut être te suivre dans ton aventure.
    La collection Quelle histoire, les images me bloquent totalement. Le concept est intéressant, je les ai donc plusieurs fois feuilletés mais je n'arrive pas à dépasser mon aversion pour les illustrations.
    Et encore merci pour tous ces partages inspirants.
    J'ai acheté ton livre qui me plait beaucoup aussi.
    De beaux moments en perspective avec les enfants.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    Je vous lis très souvent et j'apprécie généralement vos articles mais aujourd'hui je suis un peu déçue. J'aurais imaginé que sur un sujet d'une telle importance et sur lequel les passions se déchaînent, vous auriez été plus innovantes ou plus visionnaires mais là je ne vois rien d'autres que ce que je peux lire sur tous les blogs de pédagogies "alternatives". C'est bien dommage parce que c'est sur des matières complexes que l'innovation se fait attendre et ne prend pas en compte justement l'énorme potentiel des enfants. Avec mon fils de 4 ans, j'ai approché l'histoire d'une manière bien différente. J'ai tenu compte d'abord de sa curiosité pour tout ce qu'il ne connaît pas et de ce qu'est la préhistoire et l'histoire et de comment elles nous sont parvenues. C'est sans difficultés que nous respectons la chronologie car il y a une certaine logique. Pour faire court : Big-bang, dinosaures, préhistoire, création outils, peinture rupestre, écriture et donc histoire. D'abord des fossiles, des vestiges, des ruines et des textes... Et tous ces éléments sont certes à trouver dans les livres mais également dans les musées, châteaux, ruines et sites historiques. Je tiens à ce que mon fils ait cette démarche "d'historien" qui consiste à recevoir les traces du passé sans que l'on n'intervienne d'abord. Le questionnement et l’intérêt viennent seuls. C'est donné aux enfants le moyen de contrôler l'information reçu. Que l'histoire est passé, restera inchangée mais que nous son récit postérieur n'est pas toujours le même, que la science aussi transforme le récit, etc... J'espère vraiment que cet enseignement bénéficiera lui aussi d'un nouveau regard car cette matière souvent boudée aujourd'hui est essentielle à la compréhension de notre monde...

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Elsa

    J'avais repéré les petits livres par personnage et je suis contente d'avoir ton retour! (de prime abord j'avais peur que ça soit trop simpliste pour mes grands je note donc que non)
    Est ce que tu t'es lancée dans cette "leçon" d'histoire suite à un questionnement d'un de tes enfants?
    Chez nous le sujet du moment c'est l'espace (et la création de l'univers) il faut que je me dépêche de trouver des supports car leurs questions dépassent mes connaissances sur le sujet! (et ils ne lâchent pas l'affaire les bougres!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      je peux vous conseiller deux livres sur l'espace: un assez complet intitulé "espace" aux editions des deux coqs d'or. Il commence par le big bang et propose - entre autre- de réaliser un mobile du système solaire (les planètes sont hélas plates et le soleil n'est pas à l'échelle comme expliqué dans le livre, mais les enfants l'adorent quand même). Et le superbe livre des éditions USborne "mon livre des planète et des étoiles". Ce livre est magnifique et je pourrais presque le recommander pour ça. Mais il est également bien fait et offre deux doubles pages sur l'exploration de l'espace que les enfants adorent. Chez nous chaque page a été photocopiée et affichée, ou presque! Bien cordialement,
      Alice

      Supprimer
    2. Merci Alice pour ces pistes! J'avais repéré le livre des ed usborne tu confirmes, je vais pouvoir l'ajouter sur la liste d'anniversaire d'Aubin

      Supprimer
  8. Un petit coucou!
    Que le temps passe vite, je n'avais même pas songé en me connectant qu'Antonin était déjà en CP! Je me joins à clo et te remercie pour ce retour...chez nous en plus de "l'espace infini" il y a quelques questions d'histoire aussi...avec un net intérêt pour Christophe Colomb (allez savoir pourquoi!).
    Je trouvais la gommette (en grande section) un peu jeune pour tout ça mais elle se situe entre Louiselle et Antonin au niveau de l'âge et je l'imagine tout à fait jouer la scène que tu décris en fin d'article! J'aime beaucoup l'histoire de France mais je ne me sentais pas de "l'introduire" auprès de ma fille...je vais peut être revoir mon jugement sachant qu'il existe ce genre de supports!
    Bonne rentrée avec un peu de retard!

    RépondreSupprimer
  9. Et je ne connaissais même pas France TV éducation...je dois vraiment faire quelque chose pour utiliser d'autres supports que les livres!!! la gommette a découvert la tablette de sa tante dans la maison de vacances familiale...et elle a A-DO-RE bien entendu!
    Je vais peut être me commander une tablette pour me familiariser avant elle!!!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour! Génial, je suis ce blog (et le précédent) depuis trois années maintenant. J'adore! Mon mari et moi étant historiens de formation, nos enfants de 18 mois et 3 ans et demi baignent dans l'Histoire depuis leur naissance. Ici, nous abordons l'Histoire chaque jour, dans notre vie quotidienne. On n'y peut rien, c'est dans notre ADN! Alors bien sûr il ne s'agit pas de leur faire apprendre une chronologie, ce serait ridicule et puis de toute manière, savoir des dates ce n'est pas de l'Histoire. En revanche, à mon sens, faire de l'Histoire, c'est regarder des costumes, des châteaux, des grottes, des peintures rupestres, des églises, des mosquées, aller dans les musées, discuter des modes de vie de l'époque, etc... En bref, visiter, regarder et surtout s'interroger quoi! Nous aussi avons l'"Histoire de la France racontée à tous les enfants" à la maison; et nous avons également cédé à la tentation des "Quelle Histoire" qu'on ne trouve pas si mal fichus finalement. Mais je pense que si la lecture est très importante, c'est comme tout, si on ne met pas les pieds à Guédelon, à Versailles, à Alésia ou à Verdun, on ne comprendra pas bien grand chose... Et même à trois ans et demi ça peut se faire; on traîne nos enfants Clovis et Constance (quand je disais que l'Histoire était en nous...) partout! Suffit juste d'avoir le bon champ lexical... ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Super ces petits bouquins! Et aussi aborder par les personnages je devrais essayer avec mes élèves tiens ...

    Mon petit (3ans et demi ) est fan d'histoire depuis des mois, il demande à quelle époque se passe telle histoire. On est partis en Ecosse cet été et encore aujourd'hui " raconte moi l'histoire des jacobites" alors que le Loch Ness ça lui est passé au dessus ^^.
    Je rêve de l'amener à Verdun car il questionne beaucoup sur la première guerre mondiale mais on va attendre encore un peu.

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour cet article! Quand j'étais petite, je pense que je suis "tombée en histoire" avec la collection "histoire juniors" qui était à la libre disposition des enfants en classe de CE1, et j'ai lu l'"histoire" de Marie Curie, Pasteur, ... il y avait aussi bien sur vercingetorix et Jules Cesar. Je ne sais pas si cette collection peut se trouver encore aujourd'hui ou si ça vous parle... mais je vais de ce pas regarder de mon coté pour mes garçons!

    RépondreSupprimer
  13. Tiens, j'ai vu ce matin qu'il y avait une expo appelée "l'histoire vu à travers la publicité" au museo parc d'alésia...c'est la gommette qui a remarqué l'affiche sous l'abri bus: un beau vercingetorix tout muscles dehors!
    Il m'est revenu une anecdote aussi : cet été, j'ai brodé les dates 14-18 sur un drapeau que les anciens combattants du coin m'avaient confié. J'ai eu envie de montrer la chose à la gommette qui a enchaîné les questions sur la première guerre mondiale. L'autre jour, elle a entendu quelqu'un en parler et elle s'est joint à la discussion! Elle avait retenu une foule de détails!

    RépondreSupprimer
  14. Avec les nouveaux programmes, je dois balayer la frise historique avec mes CE et découvrir ainsi des personnages célèbres. Je me demande comment je pourrais utiliser ces figurines en classe. Peut-être en complément de cartes de nomenclature, en atelier autonome. J'aimerais trouver une collection plus complète, éventuellement en miniatures et les playmobils ne me plait pas trop. A voir... (en plus il me reste un peu de budget !) Merci pour vos messages qui invitent à la réflexion !

    RépondreSupprimer
  15. Ah tiens c'est marrant ! Ici les figurines Papo (il a des chevaliers) prennent la poussière alors que les playmobils sont adulés. La raison ? L'immobilité. Mon fils est très déçu de ne pas pouvoir mettre en mouvement les personnages.

    RépondreSupprimer
  16. Ici, c'est les BD Alix lu par Papa :)

    RépondreSupprimer
  17. Je vous remercie pour votre article. Je ne suis pas instit donc pas d'idée comment introduire certaines connaissances, mais j'aimerais aborder quelques thèmes avec ma fille et ca me donne beaucoup d'idées!!

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant. Où avez vous trouvé le gaulois finalement? J'en ai trouvé sur Amazon absolument hors de prix.... Et Clovis? Merci merci!!

    Vanessa

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,

    Le lien vers le site de Charivari n'étant plus bon, je vous remets ici celui qui mène directement aux cartes "personnages": http://www.lepetitjournaldesprofs.com/charivari/wp-content/uploads/sites/6/2016/10/reperespersonnagesaconnaitre.pdf

    Et l'article complet (avec d'autres ressources à télécharger) est ici: http://www.charivarialecole.fr/a35151254/

    RépondreSupprimer