Pages

dimanche 4 septembre 2016

Entrer en Histoire


Je suis une mordue d'Histoire. Non pas que j'aie en tête toutes les dates cruciales ou la succession des rois de France - loin s'en faut. Mais j'aime l'Histoire, oui, c'est-à-dire que j'ai toujours aimé en lire, en écouter, faire des liens entre les faits, essayer d'imaginer "comment c'était", à telle ou telle époque... L'Histoire me fait rêver. Selon les professeurs d'Histoire-Géo rencontrés et ce qu'ils jugeaient important, j'avais donc d'excellentes notes... ou pas ! 😄 Mais même les années où je m'ennuyais à mourir, parce qu'il fallait bachoter au lieu de vivre les faits, je le savais : moi, l’Histoire, j'aimais cela. Et l’Histoire m'aimait. Même avec un 6 de moyenne. 😉

Antonin grandit - le voilà rentré en CP !, et l'entrée dans les Sciences humaines se profile. C'est quelque chose de subtil, les Sciences humaines. Ça n'a pas la rectitude des sciences dite "dures". Il faut être capable de se décentrer, pour pouvoir s'observer soi-même, en tant qu'Homme. Et la voie royale pour y parvenir consiste, il me semble, à étudier notre Histoire.

L'entrée que je propose s'adresse plus explicitement à Antonin (5 ans et demi). Je crois que cela ne m'aurait pas encore effleuré si Louiselle était fille unique - pour la simple et bonne raison qu'elle n'a que 4 ans, et qu'en grande personne obtuse, je n'aurais jamais songé à parler Histoire à un petit enfant de 4 ans. Mais la Damoiselle adhère totalement à cette approche, et "absorbe" presque autant que son frère.


Comment faire entrer un jeune enfant en Histoire ?

Comme d'habitude, je me positionne ici clairement dans un cadre domestique - il ne s'agit pas pour nous de suivre les Programmes de l’Éducation nationale ! L'école prend le temps de construire le repérage dans  le temps avant d'attaquer la chronologie pure. C'est une excellente chose, et la démarche, 100% ludique, que je propose à mes enfants cette année est complémentaire, puisqu'elle vise, quant à elle, à poser les jalons d'une première culture historique, à travers la rencontre d'une dizaine de "grands personnages".

Alors, cette notion de "personnages illustres de notre passé" est une notion qui fait débat. Je le sais bien, et c'est d'ailleurs un débat qui me régale. Car bien sûr, ces personnalités exaltées sont vues à travers le prisme déformant des intérêts nationaux. Bien sûr, les enjeux politiques sont à la racine de tous les cultes de la personnalité - Napoléon III a d'ailleurs "inventé" Vercingétorix lorsqu'il a eu besoin d'un héros à la française. Personne n'avait jamais entendu parler de cet obscur chef arvenne, qui d'ailleurs, en bon celte, n'avait absolument rien de "français", mais qui servit pourtant assez bien d'incarnation de la Nation. Quant à Jules César, pour prendre un autre exemple totalement au hasard 😉, il s'est soigneusement occupé de son vivant à faire sa propre publicité, rédigeant lui-même ses  exploits militaires - on connaît principalement l'ambitieux Jules à travers ses propres écrits, et la première chose qu'ils nous apprennent, c'est que le bonhomme avait une bonne opinion de lui-même. Et qu'il entendait bien entrer dans l'Histoire. 😉

Et oui, l'Histoire est une construction mentale de notre passé. On érige certains hommes au rang de héros, et on en néglige beaucoup d'autres (dont la plupart des femmes, pour ne parler que de cette "minorité"... 😉). Ce qui ne discrédite cette "science" en rien. Car il est passionnant, quand on la connaît bien, d'étudier les écarts entre ces mythes, ces représentations ancestrales, et ce que les témoignages objectifs nous disent réellement. Mais pour cela, il faut connaître cette Histoire, cette histoire qu'on se raconte : elle est culture partagée, et il faut donc tout d'abord la partager, pour ensuite l'explorer, voire la déconstruire et la relativiser.

D'ailleurs, je crois fermement que c'est la fréquentation des personnages célèbres qui nous ouvre les portes du passé. Dites-moi "1910" et je convoque immédiatement trois de mes amis : Sigmund Freud, Colette et Maria Montessori. Je les connais bien, pour les avoir beaucoup lus. Je sais ce qui les rapproche, et ce qui les sépare. Je sais la manière dont ils s'habillaient, je sais ce qu'ils mangeaient. Je sais qu'au début du XXe siècle on n'employait pas les mêmes mots qu'aujourd'hui. On ne se mouvait même pas de la même manière. Je sais, à travers leurs biographies, quelles étaient les problématiques de l'Europe sociale et politique d'alors. Je sais ce qu'ils pressentaient, ce qu'ils ont vécu, je sais même ce vers quoi ils allaient. C'est leur monde que je vois à travers leur œuvre. Ce que je sais, je le sais avec le cœur - et n'en déplaise à certains de mes ex-professeurs, il ne s'agit pas d'une expérience livresque. Quel livre d'ailleurs pourrait rendre compte de la complexité de l'Histoire ?

Voilà pourquoi pendant un an, je présenterai chaque mois à mes enfants un ou deux personnages mythiques qui ont marqué notre Histoire nationale. Je vous tiendrai au courant, et vous propose de revenir très vite la semaine prochaine vous présenter les personnages du mois - non pas eux, véritablement, mais le matériel et les supports que j'utilise pour les présenter à mes enfants.


Quant à l'identité de ces premiers hommes constitutifs de notre Histoire nationale, je suppose que vous l'avez devinée ? 😄

A très bientôt, donc, et bon lundi à tous ! 😊

10 commentaires:

  1. très sympa comme projet! Je vais suivre ça avec attention ;)
    Figurines papo il me semble... je les ai repéré aussi mais hésites encore.

    Linda

    RépondreSupprimer
  2. Merci, c'est très intéressant !! J'aime beaucoup regarder l'histoire par la petite porte, celle où l'on s'imagine les modes de vie au cours de l'histoire.

    Il y a un livre absolument passionnant "Histoire de France" de Jacques Marseille, avec pour chaque période, un chapitre des hauts faits (batailles et consorts) suivi d'un chapitre très détaillé des modes de vie. Un régal !!

    Pour les enfants, j'attends de te lire, je sens que cela va m'inspirer !

    RépondreSupprimer
  3. Ta démarche m'intéresse beaucoup ! déjà parce que T., à 5 ans, connait déjà César et Vercingétorix que nous avions mentionnés je ne sais plus à quelle occasion mais dont il a retenu beaucoup de choses (à mon grand étonnement.). Je n'avais pas vu que Papo en faisait des figurines..chez nous, ce sont les playmobils qui se transforment en personnages historiques. En ce moment, il est branché "chevaliers de la table ronde" et rêve qu'on l'emmène dans la forêt de Brocéliande pour voir le château de Camelot (bon il va falloir que j'organise un trip là-bas au printemps prochain).

    RépondreSupprimer
  4. Super! merci Elsa!!!
    Certaines activités ne me pose pas vraiment de problème (sciences de la Vie, de la Terre, arts, littérature...), mais j'avoue, tu vas m'être d'un grand secours, parce que l'Histoire... complexe...
    Les dinos et la préhistoire c'est Ok, mais après, ça se corse..
    Vivement la suite!!! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Nous sommes allés au Puy du Fou et Hadrien 4 ans a été emballé par les gaulois et romains, les chevaliers de la table ronde, les mousquetaires et les vikings. C'est devenu notre référence en histoire ;-). Si on fait abstraction du prosélytisme catholique et des animaux en captivité, les spectacles sont vraiment incroyables !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai hâte d'en savoir plus ! La figurine César vient de chez Papo mais l'autre il ne me semble pas ? Je n'arrive pas à la trouver...

    RépondreSupprimer
  7. Tu abordes un peu le sujet sur la chronologie. J'ai hâte de savoir comment tu introduis le sujet. Mon fils qui a l'âge de Louiselle ne se situe pas dans le temps, dans une journée donc difficile de lui expliquer que c'était "il y a longtemps".

    RépondreSupprimer
  8. J'ai craqué pour l'atlas des animaux et ma première histoire de France que tu conseillais. Super !
    Je pense que le prochain sera : Dinomania, un pop-up fascinant au temps des dinosaures…
    Auriez-vous des suggestions de livres sur l'astrologie, les planètes ?

    RépondreSupprimer
  9. coucou,
    voici un site sur des figurines célébres et historiques

    RépondreSupprimer
  10. http://www.merveilles6172.com/122-personnage-celebre?p=2

    RépondreSupprimer