Pages

samedi 31 octobre 2015

Espace construction : la question des accessoires

Hi hi, bien sûr que je n'allais pas laisser passer ces vacances sans vous concocter un petit article... ;-)


J'ai déjà évoqué notre espace spécifique "construction", aménagé l'année dernière dans la chambre d'Antonin - mais qui se destine aussi bien à sa sœur. Dès son installation, j'ai constaté que mes enfants s'investissaient beaucoup plus dans les jeux de cubes : cette surface consacrée, matérialisée par un tapis, permet principalement de laisser en place les constructions amorcées sans nuire à l'ordre de la chambre. Car avant le coucher, chez nous, la règle est simple : la chambre doit être rangée. Seulement une autre règle tempère ce cadre : les éléments de construction disposés sur le tapis - surtout s'ils sont clairement investis dans une œuvre - peuvent rester en place. De cette façon, les enfants peuvent reprendre le lendemain le travail amorcé ; eux seuls décident du moment où le monument est démonté pour laisser place à autre chose. Cette responsabilité participe au sentiment d'accomplissement et de fierté face à l’œuvre en cours ou achevée - sentiment renforcé lorsque les adultes prennent le temps d'observer et de poser des questions sur ce travail.


En un an, notre espace construction a peu évolué. Les principes d'aménagement sont restés identiques. L'affichage au-dessus du miroir (qui a vocation à inspirer, souvenez-vous) varie et s'enrichit.  A gauche, une grande affiche accueille les photos de constructions remarquables d'Antonin et Louiselle (correspondant aux différents paliers franchis) accompagnées des commentaires de mes enfants, que je prends en dictée. En fonction de leurs travaux du moment (tours, routes, portails, ponts, murs...), j'affiche une photo de monuments - celle que vous voyez à droite est une photocopie A3 réalisée à partir d'un livre documentaire feuilleté chez un ami - ne m'en demandez pas le titre... :-/


Notre stock de cubes ne cesse de s'accroitre - la richesse de cette collection participe largement à nourrir l'inventivité des créations des enfants. Il faut dire qu'on ne sait plus trop où donner de la tête, tant le choix est vaste sur le marché : cubes basiques, cubes en mousse, cubes alphabet, briques géantes, mosaïques, cubes architecturaux, cubes miroirs, cubes fenêtres, cubes sensoriels, cubes translucides, cubes Waldorf... Arg. Et je ne vous parle même pas des Unit Blocks, ni des kaplas, ni des jeux de construction variés et intelligents qui trouvent tout naturellement leur place dans cet espace - Duplos, Clipos, Legos, Playmags, SmartMax et Géomag... Re-arg.


Mais mon sujet du jour est un peu différent : je voudrais aborder la question des petits accessoires qu'on peut proposer dans cet espace et qui contribuent à enrichir les constructions et les jeux imaginatifs - et ne coûtent rien, ou presque, chouette !

Ces petits éléments n'ont pas de mode d'emploi spécifique, et même si l'adulte a souvent un objectif défini en tête en le proposant, il vaut mieux essayer de l'introduire de manière ouverte : "J'ai ceci, est-ce que cela pourrait te servir à quelque chose ?"


En aucun cas il ne s'agit de noyer les enfants sous les propositions : le jeu prédominant doit rester la construction, que les accessoires ont vocation à compléter. On peut instaurer une rotation des éléments proposés, de manière à relancer l'intérêt des enfants à leur égard. Si l'enfant délaisse les objets à disposition, il suffit parfois de déplacer le panier les contenant pour le mettre à l'honneur et d'attirer l'attention sur lui par quelques mots : "Tu as passé beaucoup de temps, hier, à décorer ta tour, tu te souviens ? J'ai trouvé ce matin ces grosses perles et je me suis dit que cela t'intéresserait peut-être pour orner tes constructions."

L'idéal est d'essayer de proposer des accessoires ou des figurines qui reflètent les intérêts de l'enfant (ferme, zoo, garage, maison...) et de placer en évidence quelques livres documentaires sur ce sujet.

Si vous avez plusieurs enfants, il peut être bon de disposer de plusieurs sets identiques des accessoires les plus appréciés (véhicules, animaux, poupées...). Cela permettra non seulement de réduire les occasions de conflit, mais d'encourager les jeux parallèles, les enfants appréciant souvent de s'asseoir côte à côté pour faire la même chose - imiter l'Autre est un mode de communication a part entière chez les petits !

Voici donc une petite liste non exhaustive des accessoires à proposer sur vos étagères pour enrichir les constructions de vos enfants - j'espère qu'elle vous inspirera ! :-)


- Une collection de contenants (seaux, paniers, boites, boites à chaussures...) de toute tailles, en métal, en carton ou en osier, que les enfants pourront remplir et vider, tirer et pousser, porter... Pensez aussi aux petits récipients ne pouvant contenir qu'un ou deux cubes.

- Des paniers contenant de petits jouets, rangés par catégorie : véhicules miniatures (voitures, camions, avions, trains, bateaux...), petits personnages, figurines animalières, meubles de poupées, panneaux de signalisation, plaques d'immatriculation, volants, arbres miniatures...


- Des objets du quotidien : outils de bricolage, ustensiles de cuisine, lampes de poche, miroirs, morceaux de tuyaux, feuilles de papier et de plastique coloré, morceaux d'aluminium, flacons vides, morceaux de tissu et de ficelle, pâte à modeler, vieux talkie-walkies, vieux casques Hi-fi, chutes de faux gazon en plastique...

- Des ramequins de verre remplis d'éléments pour décorer les constructions : perles, coquillages, petits carreaux de céramique colorés, fleurs séchées, gousses variées, grosses perles, galets, pommes de pin...


- Des matériaux de récupération : gros bouchons de bouteilles en plastique de toutes les couleurs, provenant de toutes sortes de bouteilles, barquettes alimentaires de toutes sorte, morceaux de carton, rouleaux de papier absorbant vides, assiettes en carton, boules de coton, tubes de pellicules photos vides, bâtons de glace, carrés de moquette, bobines vides...

- Grosses boites en carton de récupération, qui pourront devenir des ambulances, des bulldozers ou des bus...


- Pour les enfants qui sont entrés en graphie, de quoi légender leurs œuvres : post-it, vieilles cartes de visite, scotch, stylos...

Bonnes constructions ! ;-)